Les prestations financières adultes

L’Allocation adulte handicapé (AAH)

L’AAH vise à assurer à certaines personnes handicapées un minimum de revenus mensuels sous plusieurs conditions :

Modalités d’attribution

Pour avoir droit à l’AAH, il faut :

  • avoir un taux d’incapacité > à 80%

Ou

  • avoir un taux compris entre 50% et 79% tout en ayant une restriction substantielle et durable pour l’accès à l’emploi compte tenu du handicap (critères vérifiés par la CDAPH)

Le versement est effectué par la Caf ou la MSA en fonction des ressources et de la composition du foyer.

Durée d’attribution

  • Taux d’incapacité au moins égal à 80% avec incapacité permanente : l’AAH est accordée à vie (le versement n’est pas limité dans le temps)

  • Taux d’incapacité au moins égal à 80% avec incapacité non permanente : de 1 an à 10 ans

  • Taux d’incapacité compris entre 50% et 79% : de 1 an à 2 ans (ce délai passe à 5 ans si au cours de cette période votre handicap n’est pas amené à évoluer favorablement)

Montant (au 1er avril 2020)

Le montant maximum de l’AAH est fixé à 902,70 € par mois (versement par la CAF ou MSA).

Elle peut être différentielle selon le niveau des ressources.

Comment faire une demande d'Allocation adulte handicapé (AAH) ?

Pour faire une demande d'AAH, rendez-vous sur la page Je veux faire une demande et téléchargez le fichier PDF "Demande à la MDPH" ou effectuez votre demande directement en ligne.

Le complément de ressources (CPR)

Le complément de ressources est supprimé depuis le 1er décembre 2019 pour les nouvelles demandes.

Toutefois, si vous perceviez cette aide jusqu'à cette date, vous continuez d'en bénéficier sous réserve de remplir les conditions d'attribution et vous pouvez demander son renouvellement.

Dans le cadre d’un renouvellementson attribution ne pourra excédée la date limite du 30 novembre 2029 puisque le CPR sera définitivement supprimé au 1 décembre 2029.

Pour continuer d’en bénéficier, les conditions sont les suivantes :

Taux d'incapacité

Vous devez avoir :

  • un taux d'incapacité d'au moins 80 %,
  • et une capacité de travail inférieure à 5 % du fait de votre handicap. Cette incapacité est appréciée par la commission des droits et de l'autonomie des personnes handicapées (CDAPH). Les 5 % équivalent à une incapacité de travail quasi absolue.

Ressources

Vous devez :

  • percevoir l'allocation aux adultes handicapés (AAH) à taux plein ou en complément d'une retraite, d'une pension d'invalidité ou d'une rente d'accident du travail,
  • et ne pas avoir perçu de revenu à caractère professionnel depuis 1 an à la date du dépôt de la demande de complément.

Logement

Vous devez vivre dans un logement indépendant qui ne soit pas dans un établissement.

Le montant du complément de ressources est fixé à 179,31 €